top of page
Rechercher

Tout savoir sur le Portugal: 10 choses peu connues

Dernière mise à jour : 18 juil. 2022



Le but de cet article est de vous faire découvrir des choses méconnues au sujet de ce beau pays ibérique. Certains points abordés vous diront probablement quelque chose mais j’espère tout de même vous surprendre et qu'à la fin de cet article vous en saurez encore plus sur ce magnifique pays.


1. Quel est le point commun entre le Portugal, le Champagne, Lady Gaga, le surf et la Nasa ?


Vous l’avez probablement déjà aperçu dans les rayons des magasins souvenirs au Portugal. Il peut être sous forme de sac à main, ceinture, portefeuille … Qui est-il? Le liège bien entendu. Il est omniprésent au Portugal et pour cause! Le Portugal est le pays qui possède le plus de chênes-lièges au monde et en est d’ailleurs le premier pays exportateur. Maintenant que je vous ai dit ça, vous avez trouvé le rapport avec le Champagne? Oui, évidemment, il s’agit des bouchons ! Malgré le développement de bouchons en plastique, le liège reste favori pour la création de bouchons. Plus de la moitié des bouteilles de champagne possèdent un bouchon en liège produit au Portugal. D’ailleurs, les grands noms du Champagne utilisent ces bouchons à l’instar de Dom Pérignon, Veuve Clicquot, Moët et Chandon Mais même si ça reste sa production principale, le liège n'est pas utilisé que pour les bouchons, il est aussi utilisé pour des accessoires, chaussures, meubles, sol, mur ... Et, pour des choses plus surprenantes comme:

  • une robe en liège créée pour la célèbre chanteuse Lady Gaga par la créatrice de Teresa Martins,

  • une planche de surf en liège pour le grand surfer Mc Namara qui a surfé une des plus grandes vagues du monde à Nazaré,

  • pour l'isolation des fusées de la NASA.

Le liège a donc de beaux jours devant lui et est un des points majeurs de l'économie portugaise.

Récolte du liège au Portugal



2. Le « palito »: ça sonne comme le nom d'une danse ou d'un cocktail, mais c'est quoi en fait?


Le « palito » … mais qu’est-ce que c’est ? Ceux qui parlent portugais comprendront vite de quoi je parle. Pour les autres, devinez ! Au Portugal, sur les tables des restaurants, ils sont généralement présents et s’ils n’y sont pas, les portugais ne manqueront pas d’en demander à la fin de leur repas. Vous avez deviné de quoi je parle ? Il s’agit du « cure-dent »! Le terme français est beaucoup plus barbare et moins glamour que le mot en portugais mais le cure-dent est très utilisé au Portugal contrairement à la France où on l’utilise plus pour piquer ses olives ou ses tomates cerises à l’apéritif 😉 Ainsi, lorsque vous allez au restaurant au Portugal, en fin de repas, regardez vos voisins de tables et, je suis presque certain que vous apercevrez des portugais armés de leur palito en train de faire le grand ménage. 😉

Le palito.



3. Chasse neige ou tout schuss ?


« J’ai skié au Portugal ! » Le jour où j’ai dit ça à ma famille et mes amis ils ont cru que je blaguais et m’ont répondu : « il y’a pas de neige au Portugal ». Faux les amis ! La Serra da Estrela au Portugal offre des paysages enneigés et même des pistes de ski. Oui ! Bon d’accord, il y a peu de pistes et ce ne sont pas des pistes de jeux olympiques mais elles font leur job pour s’amuser une journée entre amis. Si vous passez dans la région, allez donc faire quelques pistes, ne manquez pas de voir les magnifiques chiens de cette région et pour les amateurs de fromage, goûtez au bon Queijo Serra da Estrela.

Skier à Serra da Estrela.



4. La librairie Lello de Porto : la librairie des sorciers


Cette info ravira particulièrement les fans du petit sorcier à lunettes, je parle évidemment d’Harry Potter. Pourquoi ? Car au Portugal, vous pourrez notamment voir la librairie qui a inspiré l’autrice d’Harry Potter pour la bibliothèque de Poudlard (l’école des sorciers). Il s’agit de la librairie Lello qui se situe à Porto et qui a été élu troisième plus belle librairie du monde, rien que ça! Même sans être fan d’Harry Potter, cette librairie est à voir. Sa beauté est à couper le souffle je vous assure!


D’autre part, si vous voulez qu’une folle inspiration d’écrivain vous envahisse (ou si vous voulez tout simplement un petit café avec un pastel de nata) je vous invite à faire un tour au célèbre café Majestic, toujours à Porto, dans lequel JW Rowling a écrit les aventures du célèbre Harry Potter. Elle s’asseyait dans ce café et y trouvait son inspiration. JW Rowling a également puisé son inspiration au Portugal pour les tenues des écoliers de Poudlard puisque si vous regardez bien, les costumes des écoliers d’Harry Potter ressemblent étrangement à ceux des étudiants portugais. La cape noire, chemise blanche, cravate et costume noir pour les garçons et cape noire, chemisier blanc, veste et jupe noire pour les filles.


À gauche, des étudiants portugais et les deux principaux protagonistes d'Harry Potter, à droite, la bibliothèque Lello de Porto.



5. Des dinosaures au Portugal


On trouve encore des traces de dinosaures au Portugal. Elles sont visibles près du magnifique Cap Espichel (Cabo Espichel en portugais) à Sesimbra, au sud de Lisbonne. Les pattes de ces dinosaures sont ancrées dans les falaises se situant autour de la plage. Elles ne sont pas faciles à voir car elles sont sur la falaise mais c’est impressionnant!


Cabo Espichel à Sesimbra.




6. Le Portugal : un pays vert


Le Portugal est un des pays les plus «verts» du monde grâce à ses énergies renouvelables. Un pays précurseur dans ce domaine puisque cela fait plus de 40 ans que le Portugal utilise cette énergie verte ce qui lui permet aujourd’hui de produire 56% de son électricité grâce à ses ressources naturelles. 27% sont issues des barrages hydroélectriques et 22% des éoliennes. En mars 2018, pendant 139 heures soit quasiment 6 jours, l’électricité au Portugal a été complétement assurée par les énergies renouvelables. Elles ont même atteint 103.6%, c'est-à-dire que le Portugal a produit plus d'énergies que celles consommées. L'objectif du Portugal est que la consommation d'électricité soit totalement assurée par les énergies renouvelables d'ici 2040.

Parc éolien au Portugal (crédit photo: ecosources)



7. Le labyrinthe de Lisbonne


Sous vos pieds, dans le quartier de Baixa Chiado à Lisbonne s’entremêlent de nombreuses galeries romaines. Si vous êtes chanceux vous aurez l’opportunité de découvrir celles-ci et je peux vous dire que ça vaut le détour ! Ces galeries de presque 2000 ans qui datent de l’occupation romaine et qui sont assez « secrètes » n’ouvrent au public que deux fois par an (avril pour célébrer la journée des monuments et des sites, et en septembre, pour les journées européennes du patrimoine). Il faudra prendre votre ticket bien à l’avance car il y' a peu de places et vous êtes nombreux à vouloir connaitre ces galeries. Les billets peuvent être réservés sur les sites du Musée de Lisbonne, de l’Egeac (Entreprise de Gestion et d’Equipements d’Animation Culturelle) et de la Mairie de Lisbonne. Inutile d'essayer d'entrer sans réservation. Vous n’entrerez pas ! Ainsi, deux fois par an, les pompiers vident l’eau qui inonde ces galeries afin que les visites puissent être faites. L’entrée des galeries romaines se fait à travers une trappe qui s'ouvre au milieu de la rua da Conceição. La visite dure 20 minutes et traverse les galeries labyrinthes. C’est une des expériences les plus exclusives et originales de Lisbonne.

Trappe qui accède aux grottes romaines à Lisbonne.



8. Bom Dia, Boa Tarde ou Boa Noite ?


Dois-je dire « Bom dia », « Boa Tarde », « Boa Noite » ? Vous êtes un peu confus ? Alors oui, j’imagine que vous le savez tous:

  • le matin, on dit « Bom dia »

  • l’après-midi, « Boa Tarde »

  • le soir, « Boa Noite ».

Jusque ici, nous sommes tous d’accord, mais, à 12h30, vous dites quoi ? À 19h, vous dites quoi ? Vous hésitez probablement quelques fois. Ce que vous ne saviez peut-être pas c’est qu’une simple règle existe:

  • « Bom dia » doit être utilisé jusqu’à ce que vous déjeuniez. Donc si vous déjeunez à 12h, après cette heure-là vous direz « Boa tarde », en revanche, si vous ne déjeunez qu’à 14h, vous ne direz « Boa tarde » qu’après 14h.

  • Concernant la règle du « Boa Noite », c’est plus simple, vous le dites dès lors que le coucher de soleil a eu lieu et donc qu'il fait nuit. Avant le coucher de soleil, c’est « Boa Tarde », après c’est « Boa Noite ». Vous direz donc plus tôt « Boa Noite » en hiver qu'en été.



9. Les biscuits "bolacha de Maria": pas si portugais que ça!


Vous connaissez tous le fameux biscuit « bolacha de Maria » (si vous ne le connaissez pas, c’est grave et je ne peux plus rien pour vous, allez vite dans une superette en acheter !). On trouve ce paquet de biscuit PARTOUT au Portugal, dans toutes les cuisines des portugais et aussi dans tous les rayons de spécialités portugaises en France. Oui Oui ! Faites le test, allez chez un ami portugais, ouvrez ses placards et à coup sûr vous trouverez un paquet de bolacha de Maria. C’est un gâteau intergénérationnel, des bébés aux personnes âgées tout le monde grignote ces biscuits au Portugal. Ce que vous ne saviez pas ? Attention, asseyez-vous, cela risque de vous laisser sans voix, c’est que ce biscuit « Bolacha de Maria » qu’on traduirait en français par « le gâteau de Maria » (Maria qui est d’ailleurs un prénom très répandu au Portugal), n’est pas du tout portugais ! WHAT ?!?!?!?! Eh oui ! Ces biscuits ont une origine anglaise. En 1874, ils furent créés en l’honneur du mariage du Prince Alfred duc d’Edinbourg, avec la duchesse Maria Alexandrovna de Roumanie, fille de l’Empereur Alexandre II de Russie. Sur le gâteau, le prénom de la duchesse y est indiqué et l’ornement sur le contour du gâteau représenterait les broderies de la robe de la duchesse. Le biscuit fut approprié par de nombreux pays et notamment le Portugal où il est le plus populaire.

Les fameux biscuits "Bolacha de Maria"



10. Le Portugal a celui le plus long d’Europe !


Vous connaissez probablement déjà les deux incontournables ponts de Lisbonne : L’emblématique Pont du 25 avril qui a des faux airs du Golden Bridge de San Francisco et est dominé par un Cristo Rei semblable au Cristo Redentor de Rio de Janeiro et le pont au nom du célèbre navigateur portugais Vasco de Gama. En revanche, ce que vous ne saviez peut-être pas c’est que ce dernier, le pont Vasco de Gama, traverse le Tage pendant 17.2km ce qui lui donne le titre de pont le plus long d’Europe ! La construction de ce pont a débuté en 1995 et il a été ouvert en 1998 pour l’Exposition universelle de cette année-là. 1998 était aussi l’année du 500ème anniversaire de la découverte de la route maritime de l’Europe vers l’Inde découverte par Vasco de Gama d’où le nom choisi pour ce pont.

Le gigantesque pont Vasco de Gama (crédit photo: lusoponte)



En conclusion


Il y'en a toujours plus à savoir sur le Portugal! Cet article, je l'espère, vous aura permis de découvrir de nouvelles choses sur ce beau pays, certaines assez connues d'autres un peu moins. Si, comme moi, vous aimez le Portugal, vous aurez soif d'en découvrir plus chaque jour que vous y serez et dans n'importe quel domaine: découvrir une nouvelle ville, une nouvelle tradition, un nouveau magasin, une nouvelle plage, un nouveau mot en portugais, une nouvelle légende ... Car connaitre un pays, d'après moi, n'est pas que connaitre son histoire, c'est s'ouvrir à toutes les choses qui font parties de ce pays. Le verbe "s'ouvrir" est important car c'est VOUS qui devez faire cet effort et c'est un des secrets pour s'épanouir pleinement dans votre nouvelle vie au Portugal.


Source : https://villaferia.com/ (merci Anne-Sophie 😉)
192 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page